Le m-commerce va-t-il prendre le dessus ?

Depuis quelques années, le commerce en ligne gagne de plus en plus de terrain dans notre quotidien. Et cette forme de commerce ne cesse d’évoluer. Alors qu’auparavant, il fallait un ordinateur pour profiter des e-shops, un smartphone suffit désormais pour faire ses achats. Il s’agit ici de ce que les spécialistes appellent m-commerce. Découvrez en quelques minutes ce que ce mot implique.

Le concept de m-commerce

Concept phare de l’e-commerce, le m-commerce ou commerce mobile pourrait être entendu comme l’ensemble des transactions commerciales opérées à distance à l’aide d’interfaces mobiles. Il s’agit dès lors d’un support de vente supplémentaire. Avec l’essor des smartphones et des applications mobiles, cette nouvelle plateforme a enregistré une réussite remarquable sur le marché. Petites ou grandes entreprises se lancent désormais dans cette nouvelle aventure afin de mieux optimiser leurs profits. En effet, cette nouvelle tendance constitue une vraie opportunité dans la mesure où presque tout le monde possède un smartphone. Le nombre de mobinautes pourrait même dépasser le nombre d’internautes d’ici quelques années.

Les enjeux du commerce mobile

Cette nouvelle plateforme constituerait selon certains un vrai eldorado pour les e-commerçants. Rien que le mot nous donne une idée de ce que pourrait apporter ce concept. Tout d’abord, l’accessibilité serait le plus grand avantage du m-commerce. Si c’est plus facile de rassembler des clients sur ordinateurs que dans un magasin physique, il sera d’autant plus facile de le faire sur mobile. Le fait que chacun ait en permanence son smartphone garantit cette accessibilité. Par la suite, la maîtrisé des réseaux sociaux, outil de web-marketing par excellence pèse beaucoup sur la notoriété du mobile. Avec les publicités présentes dans ces réseaux, il y a une certaine garantie en visibilité dans un monde hyper-connecté. Toutefois, le commerce mobile présente également quelques inconvénients. Les clients doutent de la sécurité de leurs données personnelles, ce qui les laissent réticents par rapport au m-commerce. Puis, le canal mobile connaît encore quelques limites sur la quantité d’informations présentes. Ce qui peut frustrer le client s’il ne trouve pas ce qu’il cherche.

Les magasins traditionnels face au m-commerce

Pour l’instant, l’avenir du retail serait encore sans grand risque. Au lieu de craindre la disparition du canal traditionnel, certaines personnes préfèrent parler de complémentarité entre le retail et le digital. En effet, les retailers doivent faire tourner les outils du m-commerce à leurs avantages. En ce sens, les outils de web-marketing tels que les réseaux sociaux doivent être utilisés afin de créer un lien avec les clients. De la même manière, ces outils doivent être exploités au maximum pour permettre le plus de vente possible. Ainsi, il a été remarqué que le commerce mobile permet à la plupart des commerçants de se faire de nouveaux clients. En réalité, cette nouvelle clientèle serait difficile d’accession sans l’aide des technologies digitales.

Les bonnes raisons d’opter pour des produits réutilisables
Vente en ligne de vêtement femme voilée pas cher