Les e-shop sont-ils plus rentables ?

En plein essor de la globalisation, les e-shops deviennent de plus en plus à la mode. En effet, le commerce électronique a pris une place très importante dans notre vie quotidienne aujourd’hui plus que jamais. Toutefois, certaines personnes ne connaissent même pas vraiment ce que ce mot implique. Découvrez en quelques lignes tous les points essentiels sur le sujet.

Le concept de e-shop

Selon un essai de définition, le e-shop désignerait « l’ensemble des transactions commerciales opérées à distance à l’aide d’interfaces électroniques et digitales ». Appelé également e-commerce, il s’agit dès lors d’une toute autre forme de commerce, différente du commerce traditionnel. En effet, la plateforme de vente en ligne est désormais utilisée au détriment de l’utilisation d’un bâtiment réel. C’est une vraie révolution permise grâce au développement d’internet et à l’évolution de la technologie. En réalité, le terme vente à distance a d’abord introduit le sujet avec les catalogues en papier. C’est seulement après qu’internet est devenue le principal canal de vente à distance. Désormais, nous pouvons tous profiter de cette évolution à partir de nos appareils électroniques (smartphones, PC, tablettes, …).

La rentabilité d’un e-commerce

Une récente étude réalisée par Otaxis auprès de 1908 e-commerçants a permis de conclure une certaine rentabilité des e-commerces. Cette étude met notamment en avant les principaux avantages tendant à ladite rentabilité. Ainsi, le caractère sans frontière d’internet joue beaucoup en faveur du commerce électronique. De cette façon, les boîtes rassembleront logiquement plus de clients que dans une boutique traditionnelle. Par la suite, les sites de e-commerce présentent aussi l’avantage de rester ouverts en permanence, permettant ainsi une plus grande accessibilité. Dans cette même optique, la maîtrise des outils web-marketing (Google Ads, Facebook Ads, …) pèse beaucoup sur l’accessibilité des commerces électroniques. Ensuite, la réduction des coûts nécessaires auparavant au fonctionnement d’un établissement physique permet une certaine marge. Les e-commerçants peuvent faire baisser leur prix sans grand risque et ainsi attirer logiquement une plus grande clientèle. Pour conclure, la même étude estime la rentabilité des e-shops à 83%, alors que les commerce traditionnels ferment leurs magasins.

Les limites d’un commerce électronique

Avant de se lancer dans ce type de commerce, il faut néanmoins évaluer les éventuels risques y afférents. En ce sens, nombreux sont les clients qui ne font pas confiance à l’achat en ligne, à la suite des différentes arnaques. Ce manque de confiance peut également résulter de la méfiance envers la sécurité des moyens de paiement. Un des plus grands obstacles des e-shops se situe également dans la concurrence, plus rude que pour le commerce traditionnel. Afin de mieux garantir la rentabilité, il vous faudra vous montrer à la hauteur. La visibilité des sites peut de même constituer un obstacle majeur. Si tous les passants peuvent visiter un commerce physique, les e-commerçants doivent beaucoup travailler pour se faire remarquer.

Le concept de restauration rapide Brioche Dorée
Le m-commerce va-t-il prendre le dessus ?