Guide pratique sur les chaussettes en fil d’Écosse

chaussettes en fil d'Écosse

Publié le : 18 juin 20215 mins de lecture

Gage de qualité et de confort, le fil d’Écosse a révolutionné le monde du textile depuis presque deux siècles. Son côté résistant associé à ses autres caractéristiques a fait de lui l’une des meilleures matières premières pour confectionner les chaussettes. Été comme hiver, les hommes et les femmes qui se targuent d’avoir des goûts sûrs ne jurent que par les produits en fil d’Écosse.

Un petit rappel sur le fil d’Écosse

Avant de tout savoir sur la chaussette en fil d’Écosse, un petit rappel sur son origine est indispensable afin de mieux l’apprécier. Ce textile est entièrement confectionné avec du coton et étant donné que l’arbre ne pousse que dans les régions tropicales et subtropicales, les chances que ce matériau provienne d’Écosse sont quasiment nulles. Néanmoins, il est à noter que ce pays est l’un des tout premiers producteurs de coton industriel en Europe vers la fin du XVIIIe siècle. À partir delà, diverses inventions de fileuses et de tisseuses y ont vu le jour. Grâce à toutes les technologies qui ont été déployées autour, le fil de coton d’Écosse s’était alors imposé comme les meilleurs d’Europe.
Un demi-siècle après, non loin de là, John Mercer améliore encore plus la qualité du coton. Fortement influencé par l’industrie du textile dans sa région, cet Anglais met au point une technique révolutionnaire. Son nom a d’ailleurs donné naissance au fameux procédé de mercerisation. L’amalgame entre ces deux points d’histoire avait finalement donné naissance à l’appellation fil d’Écosse.

Qu’est-ce qui distingue les chaussettes en fil d’Écosse des autres ?

Fruits d’une révolution technologique et chimique avérée, les chaussettes fil d’Écosse se sont rapidement imposées comme les meilleures, la mercerisation en est la principale raison. Ce procédé permet d’avoir un fil cylindrique parfaitement régulier et très résistant, c’est pourquoi ces produits peuvent durer plusieurs années. Après avoir été immergé deux fois dans un bain de soude caustique, la fibre en ressort amélioré et même légèrement brillant, d’où son autre appellation de fil perlé.
Plus le coton est blanc, meilleure est alors sa qualité, cette qualité s’explique par le fait que le matériau passe par moins de processus de nettoyage et de purification, et est par conséquent plus solide. Comme le fil d’Écosse exige un textile de haute qualité, son ton est donc d’une blancheur immaculée. De là, toutes les nuances chromatiques sont permises. Le second bain de soude caustique permet de fixer les teints définitivement.
Les chaussettes homme fil d’Écosse conviennent à toutes les saisons, de ce fait, elles se portent très bien en été comme en hiver. Avec du coton comme matière principale, l’air n’a aucun mal à circuler à l’intérieur des chaussures, régularisant ainsi les transpirations. En hiver, sa texture permet de mieux retenir la chaleur tout en n’étant pas encombré grâce à la finesse du tissage. Ce n’est pas le cas avec des chaussettes en laine ou en tricot par exemple.
Le coton d’Écosse est une matière très confortable et pratique à porter pour n’importe quel type d’activité, que ce soit pour aller au travail ou pour faire du sport par exemple. Comme les fibres sont lices et régulières grâce à la mercerisation, les frictions contre la peau ne sont pas gênantes.

Comment reconnaitre les vraies chaussettes en fil d’Écosse ?

Pour éviter les contrefaçons, la meilleure solution est de se remettre au sérieux de la boutique ou de la marque. Plus la marque est ancienne, plus les chaussettes sont sures. Les enseignes commerciales sérieuses et fiables affichent clairement la traçabilité de leurs fournisseurs pour ne laisser aucun doute sur les origines et la qualité de leur produit.
Comme la qualité a un prix, monter dans le haut de gamme est aussi un bon réflexe. Certainement, les vraies chaussettes en fil d’Écosse durent des années normalement, l’investissement est rentable.
La finesse et la qualité du tissage sont aussi un bon indicateur pour ne pas se tromper. Les mailles fines et serrées multiplient la chance d’avoir des chaussettes de qualité, confortables et résistantes.


Bijoux anciens : opter pour une bague ancienne pour ses fiançailles
La mode éthique : qu’est-ce que c’est ?

Plan du site